• Bernard Delaire, le Commodore

    Bernard Delaire naquit le 28 mars 1899 à Vendôme, en Touraine. Son père, Bernard Delaire, était un brillant officier de cavalerie décédé en 1915. Sa mère s’appelait Reine Dauchez. Il était le deuxième d'une fratrie de sept enfants. Marié très jeune, Bernard Delaire eût une fille de son premier mariage prénommée Vonnick. Sa femme, Anne-Marie Bigot, décéda malheureusement  deux ans plus tard. Il se remaria avec Jacqueline d'Etroyat. Ensemble, ils eurent huit enfants. Après des études brillantes à Versailles, il intégra l'école navale de Brest en 1918. Pendant 28 ans, il parcourut les mers du globe sur le pont de prestigieux navires, comme le Téméraire, la Somme ou la Jeanne-d'Arc.
    Il entama alors une carrière de sous-marinier et commanda plusieurs bâtiments, avant de prendre la direction des ports d'Oran et de Mers-El Kebir. Il quitta « l'active » en 1946.

     

     

    Bernard Delaire, le Commodore

     

     

    Cet homme infatigable ne comptait pas s'arrêter là. Il enseigna l'électricité à l'école navale, où il eût comme élève un certain Cousteau, lequel ne portait pas encore son légendaire bonnet rouge ! Sa carrière professionnelle s’acheva dans les travaux Publics en Afrique en tant que directeur de la Compagnie franco-belge du transport fluvial à Léopoldville. En 1969, il  prit enfin un repos bien mérité dans sa demeure familiale bénodétoise. Mais Bernard Delaire ne pouvait rester inactif très longtemps. Il devint, par l'intermédiaire du Yacht-club de l'Odet, membre à vie du Yacht-club de France. Intervenant dans l'organisation des régates, on lui donna le titre très respectueux de « Commodore ». Il décéda dans sa villa de Bénodet « Lost-ar-Mor » à l’âge de 108 ans le 1er octobre 2007.Il était le doyen des hommes bretons.

     

    Bernard Delaire, le Commodore


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :