• votre commentaire
  • Il est né le 17 novembre 1914.

    Peut-être est-ce la proximité avec l'océan et les embruns marins qui enveloppent sa petite maison, là-bas tout près du phare d'Eckmühl, qui expliquent, en partie, la longévité et le dynamisme d'un Monsieur, dont on peine franchement à dire qu'il est vieux ! Car le temps ne semble pas avoir de prise sur cet homme attachant, aux yeux rieurs et curieux, la casquette de marin bien vissée sur la tête et tout à fait étonné qu'on puisse faire tant de cas de sa modeste personne... Et pourtant, l'homme est devenu, au fil du temps et un peu malgré lui, une personnalité bien connue dans le coin et oh combien respectée dans le milieu de la pêche, celle du lancer, qu'il pratique depuis ...88 ans ! C'est à lui que les pêcheurs de bars doivent l'invention des leurres de surface (poisson à hélices et autres poppers) qui permettent d'attraper le poisson au bout de leur ligne.



    Ange a dit : " Je ne suis qu'un grain de sable et je veux rester un grain de sable."

    Ange Porteux, le centenaire face à la mer


    votre commentaire
  • Elle est née le 5 octobre 1906. Marie Dorval, née Le Page, travaillait comme cultivatrice avec son mari, Jean, dans la ferme située rue des Fontaines. L'un de ses anciens voisins n'était autre que le maire lui-même qui parle d'elle comme d'une femme «extrêmement sympathique et souriante». La doyenne de la résidence Yvonne Brenniel à Châteauneuf-du-Faou est entrée dans l'établissement le 1er septembre 2005. Elle n'a aujourd'hui aucun problème de santé particulier. En revanche, glaucome et cataracte conjugués ont considérablement amoindri sa vision. Son ouie n'est guère meilleure. Ses handicaps ont naturellement tendance à l'isoler du monde extérieur. Madame Dorval est aujourd'hui la vice-doyenne de Bretagne et son fils Henri est fier d'elle. On le comprend...

    Marie Dorval


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique