• Louis Le Bouëdec

    Louis Le Bouëdec naquit le 12 février 1903 au lieu-dit Kersabiec sur le territoire de la commune de Keryado, laquelle n’existe plus puisque elle a été absorbée par celle de Lorient en 1947. Il décéda le 21 août 2012 à Ploemeur(56). Il était le doyen des hommes français depuis le décès d'André Coudrat le 3 avril de cette même année.

    Cet autodidacte fit toute sa carrière à l'arsenal de Lorient, dont il gravit tous les échelons : élève de l'École Technique Supérieure de la Marine, apprenti, ingénieur des Directions des travaux, il finit sa carrière au poste de directeur du Centre de formation technique de la DCAN de cette ville et des écoles préparatoires aux écoles techniques de l'Armement.

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, il dirigea la Pyrotechnie de Tréfaven, à Lorient toujours, qui fut occupée le 21 juin 1940 par les soldats allemands, tant ce poste était d'une grande importance stratégique.

    Renseignant le réseau de résistance Alliance au péril de sa vie, il fut chargé à la Libération de la remise en état du site et assura de nombreuses missions pour neutraliser des engins dangereux. En 1949, il fut nommé, à titre exceptionnel, au grade de Chevalier dans l'Ordre de la Légion d'honneur.

    Retraité depuis 1963, il vécut quelques années dans sa maison lorientaise avant de s'installer à la résidence Vallon-Breuzent, à Plœmeur où il acheva donc sa longue et joyeuse existence. Il avait 109 ans et 6 mois !

    La descendance de Louis Le Bouëdec est représentée par des enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants portant les noms de Le Bouëdec, Toutain et Le Vély. Les vidéos qui suivent sont à écouter attentivement car elles en disent long sur son énergie vitale...

    vidéo 1: Louis dans sa famille

    Vidéo 2 : La leçon de vie

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :