• Marie-Brigitte Barjou

    Née le 9 octobre 1904 à Vitry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, Marie-Brigitte Barjou était installée à Brignogan en 1972 au moment de la retraite de son époux. Elle fut la doyenne du Finistère et la 2e personne la plus âgée de Bretagne.

    Elle tint l’orgue de la paroisse jusqu’à l’âge de 100 ans. La pose d’une prothèse de la hanche fut l’occasion pour elle de passer le relais ! Jusque là, la doyenne n'avait jamais rien pris d'autre que de l'aspirine.

    Musicienne et peintre, Marie-Brigitte Barjou fut l'élève de grands artistes qui lui enseignèrent le violon et le piano, de même qu'Édouard Georges Mac Avoy pour la peinture. Ces deux arts lui tinrent compagnie toute sa vie.

    C'est dans une jolie demeure, blottie au fond de la baie de Pontusval, que la nombreuse descendance familiale avait pris l'habitude de se réunir. Cette maison portait d'ailleurs un nom prédestiné : Ker Bugale, la maison des enfants.

    Alerte, d'un caractère gai, le rire facile, la doyenne demeura très vive jusqu'à la fin de son existence. Elle faisait d'ailleurs l'objet d'une attention constante de ses proches qui lui rappelaient constamment qu'il n'y avait pas lieu de se lever aussi souvent de sa chaise et que le déambulateur pouvait être utile et sécurisant à son âge !

    Marie-Brigitte Barjou

    Près de la dame les invités pouvaient remarquer un vieux portrait, celui de son aïeule une femme qui vécut sous Louis XVIII.

    Le temps dans cette maison créait des perspectives vertigineuses. « Petite, maman a dû entendre parler de Nicolas II, tzar de toutes les Russies et de l'empereur François-Joseph empereur d'Autriche et roi de Hongrie », disaient ses enfants.

    Pour la première fois, madame Barjou accepta de rester assise dans un fauteuil pour la photo de presse.

    On devinait les négociations préalables avec sa famille. L'an passé, elle se tenait sur ses deux jambes soutenue à bout de bras par deux membres de sa famille !

     

     Photo de Marc Letissier pour le quotidien Ouest-France


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Marc LeTissier
    Mardi 14 Janvier 2014 à 23:52

    Vous utilisez sans autorisation et sans mentionner le nom de l'auteur, une de mes photographies représentant Mme Barjou, cliché du 09/10/2013.

    C'était également le cas de la précédente photo de la doyenne de Brignogan, un cliché daté du 18/01/2013.

    Marc LeTissier

    2
    Mercredi 15 Janvier 2014 à 00:23

    Monsieur, je souhaite vous répondre mais pas en éditant un autre commentaire à la suite du vôtre. Pouvez-vous, s'il vous plaît envoyer un mail à l'adresse donnée en page d'accueil, à savoir centenaires.bretons@gmail.com  ? Merci et à bientôt.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :