• Rencontre de centenaires à Esquibien

    Esquibien est une commune littorale  du Cap Sizun dans le Finistère. Ce territoire a su moderniser ses infrastructures dédiées au tourisme sans pour autant perdre son identité culturelle.

     

    Les 1 650 Esquibiennois vous diront qu’il y fait bon vivre et d’autres ajouteront qu’on y vit même très vieux !

     

    Un évènement peu commun défraya la chronique le 14 juin dernier. Les caméras de France Télévision et les micros de radio France Bleue Breizh Izel avaient créé une agitation peu habituelle en ces lieux à pareille époque. Dans l’ancienne buvette du Pouldu, trois cent dix années d’existence esquibiennoise venaient de se retrouver  autour d’une table ! Edwette Kervévan (105 ans), Anna Tanguy (105 ans) et Marie-Célestine Brélivet (100 ans).

    Rencontre de centenaires à Esquibien

    Edwette Kervevan, plus connue sour le nom de Tante Vette, tenait ce café sur le front de mer. On voit d’ailleurs  le bar au second plan sur la photo. Elle naquit le 18 mai 1908. On ne pouvait trouver figure plus locale et illustre à Esquibien. Elle y passa l’intégralité de sa longue existence. Même son prénom était celui d’un lieu-dit et d’une chapelle des environs !

    Anna Tanguy n’avait que 18 jours de moins. Elle apparut à Primelin le 5 juin 1908. Son anniversaire avait servi de prétexte au maire de la commune pour organiser cette  étonnante rencontre.

    Enfin, la plus « jeune », Marie-Célestine Brélivet vit le jour le 6 février 1913. Elle tenait une boulangerie-café-alimentation au bourg d’Esquibien. Anna et Marie-Célestine résidaient  à la maison de retraite d’Audierne.

     Il semble que notre trio de centenaires ait pu profiter pleinement de ce goûter d’anniversaire en dépit de la présence médiatique imposante. A en juger par les photos, les discussions et les souvenirs allèrent bon train.

    Rencontre de centenaires à Esquibien

    Rencontre de centenaires à Esquibien

     

     

     

     

     

     

    De Gauche à droite, Edwette Kervevan, Anna Tanguy et Marie-Célestine Brélivet

    Vint la traditionnelle question du journaliste sur le secret de longévité.

    Pour Tante Vette, les bains de mer et la natation jusqu’à l’âge de 90 ans lui furent très salutaires. Elle évoqua aussi son tempérament joyeux qui l’amenait tout le temps à pousser la chansonnette.

    Marie-Célestine s’exprima à son tour sur cette question. Une nourriture saine lui semblait primordiale. En tant qu’ancienne boulangère, elle vanta notamment  les bienfaits de la consommation de pain de seigle agrémenté de lard, le tout arrosé d’un coup de cidre pour faire passer ! On précisera qu’elle avait auparavant pratiqué le vélo jusqu’à l’âge de 85 ans…

    Les trois centenaires, enchantées, se sont quittées sur cette phrase de Tante Vette lancée en Breton comme un défi : « Dalc’hom peg oa ! » (Tenons bon encore !). Malheureusement...

    On espérait les avoir à nouveau réunies en 2014. Malheureusement, Anna Tanguy nous a quittés en cette fin d'année 2013 ; Marie-Célestine Brélivet est partie en janvier et Tante Vette lui a emboîté le pas en février ! On notera qu'une 4e centenaire est décédée dans la commune à l'âge de 100 ans...Triste et funeste hiver à Esquibien ! 

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :